En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies nécessaires au fonctionnement du site.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris

Accès médecin

Accèdez, en ligne, aux dossiers médicaux de vos patients.

Prise de rendez-vous

Prenez connaissances des modalités de rendez-vous.

Accès aux sites

Tous les sites d'accueil du GIMIR.

Contact

contact@gimir.com

Certification HONcode

Site certifié HONcode

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.

Coloscanner

Définition

19_colo.png

Le coloscanner ou «coloscopie virtuelle» est l’exploration du gros intestin. Il est indiqué en cas d’échec, de contre-indication ou de refus de la coloscopie. Avant l’examen, une préparation rigoureuse (identique à celle de la coloscopie) est indispensable. De la qualité de cette préparation dépendront les performances de l’analyse des images. Il est également indispensable d’être à jeun au moment de l’examen.

Pendant l’examen, une sonde rectale sera positionnée, puis le colon sera rempli avec environ 2 litres d’eau ou d'air. Cela peut provoquer une sensation désagréable mais la distension du colon est indispensable pour réaliser une analyse fiable de sa paroi. Une injection de produit de contraste est réalisée, par voie intraveineuse de même qu’un antispasmodique. Le scanner est ensuite réalisé sur l’ensemble de la cavité abdomino-pelvienne dans un temps très court (quelques secondes). L’examen terminé, la sonde est retirée et vous êtes accompagné aux toilettes pour évacuer car le processus peut engendrer une diarrhée de courte durée.

20_colo2.png

L’intérêt de cet examen est de pouvoir réaliser une étude de la paroi de l’intestin sans hospitalisation ni anesthésie générale. Toutefois, une coloscopie peut s’avérer nécessaire dans un second temps, pour le traitement d’un éventuel polype détecté.

Cabinets

SCANNER-IRM Clinique Trenel

Médecins

Tous les médecins